Les moteurs pas à pas 07/01/2000  Patrick ABATI 
Liste des cours

    Ils permettent d'assurer un positionnement précis, sans boucle d'asservissement (asservissement en boucle ouverte).


 DÉFINITION, CLASSIFICATION 

    Un moteur pas à pas transforme une impulsion électrique en une énergie mécanique permettant le déplacement angulaire du rotor, appelé " pas ". On distingue 3 familles: aimants permanents, réluctance variable, hybrides.


 MOTEUR A AIMANTS PERMANENT 

    L'aimant permanent se positionne dans l'axe du flux crée par les enroulements. Ce type de moteur possède hors tension, un couple résiduel appelé " couple de détente ". Le couple moteur est relativement important.


 MOTEUR A RÉLUCTANCE VARIABLE 

    Le noyau de fer doux se positionne dans l'axe du flux crée par les enroulements alimentés, afin de réduire l'entrefer (loi du flux maximal). La réluctance du circuit magnétique varie pendant le mouvement du noyau. La polarité du courant est sans importance. Le nombre de pas par tour est relativement élevé.


 MOTEUR HYBRIDE 

    Ce sont des moteurs à réluctance variable dont le rotor est aimanté.


 INFORMATIONS TECHNIQUES 

- fréquence maximale d'arrêt - démarrage : (start-stop ou fréquence maximale réversible): c'est la fréquence maximale des impulsions de commande du moteur qui lui permettent de démarrer, de s'arrêter ou de changer de sens de rotation, sans perte de pas. Cette fréquence diminue si l'inertie de la partie entraînée augmente.

- fréquence de survitesse : dans cette zone de fonctionnement, le moteur reste en synchronisme avec sa commande (pas de perte de pas). Un arrêt brutal ne peut avoir lieu sans perte de pas. Pour obtenir un fonctionnement sans perte de pas, il faut démarrer le moteur avec une fréquence inférieure à la fréquence maximale d'arrêt - démarrage, puis augmenter progressivement la fréquence jusqu'à la fréquence souhaitée (inférieure à la fréquence maximale de survitesse). A l'approche de la position désirée, une décélération progressive doit être effectuée jusqu'au retour à la zone d'arrêt - démarrage dans laquelle l'arrêt brutal peut être effectué. Cette technique est surtout utilisée dans les déplacement de grande amplitude où une grande rapidité est souhaitée.

- couple maximal dynamique : c'est le couple disponible sur l'arbre lorsque les phases sont alimentées séquentiellement.

- couple statique (ou de maintien) : c'est le couple maximal auquel le moteur peut résister à l'arrêt, les enroulements étant alimentés de façon permanente (sans commutation de pas).

- couple résiduel : c'est le couple maximal auquel le moteur peut résister lorsqu'il n'est pas alimenté (aimants permanents).

Animation Flash
Électronique de commande moteurs pas à pas

 

  W3C W3C W3C