Dialogue homme machine
avec matériel Schneider
29/12/2001  Edouard KABADANIAN 
Liste des cours

pupitre 

Le dialogue homme/machine est la fonction privilégiée par laquelle un opérateur peut à la fois surveiller et conduire un système automatisé.

La qualité de l'interface se mesure à la facilité avec laquelle le technicien d'exploitation ou de maintenance peut percevoir, comprendre et réagir efficacement à un évènement, et cela quelles que soient les conditions d'environnement. La compréhension des informations se fonde sur la bonne lisibilité et la précision de l'information. La qualité de la réaction doit être facilitée par une ergonomie soignée des organes de commande, tels que par exemple les surfaces des touches, leur accessibilité....etc....

Les terminaux de dialogue, maillons essentiels de l'interface entre les automates programmables et leurs parties opératives, permettent:


 MENU ACCES RAPIDE 

Aller directement aux DEFINITIONS

LOGICIELS indispensables

Liste du MATERIEL

Aller directement à l'EXEMPLE GUIDE


 CONFIGURATION LOGICIELLE 

Les afficheurs et terminaux Magelis sont configurables avec le même logiciel "light"
(sans documentation, sans protocole de communication) :XBT L1000 dans l'environnement Windows

Il est indispensable de se doter du protocole téléchargeable Uni-TE V1.0 ou Uni-TE V2.0, ce logiciel permet de choisir les paramètres du port série par lequel transiteront les données. Référence du produit : XBT L1UTW01

Trois disquettes sont donc nécessaires à l 'installation :

NB: Une version sur CD-ROM est aussi disponible sous référence XBT L1003F

Caractéristiques du PC :

NB : Il est à noter qu'une utilisation partagée avec le logiciel PL7 micro version 3.4 pour automate TSX37 conduit quelquefois à un conflit de communication sur le port série du PC. En cas de problème, on doit reconfigurer les paramètres du port série via les fichiers driver. Si nécessaire, consulter et modifier éventuellement ces fichiers C:/Xwaydrv/Duntlw.001 propre à PL7micro et C:/XBTL1000/Duntlw.001

 retour au menu


 CONFIGURATION MATERIELLE 

Matériel requis :

Automate TSX37

retour

 

retour 
 

Modules d'entrée - sorties

retour

Pupitres XBT - P

retour

retour 

retour au menu 


 Quelques DEFINITIONS propres à XBTL1000 

Pour les terminaux à écran alphanumérique ou matriciel, le logiciel XBT L1000 propose le concept de pages : chaque page est visualisée entièrement. Une fenêtre de 2 ou 8 lignes, selon les terminaux, permet de simuler l'écran du produit.

schéma 

schéma 

alarme 

Pages d'applications, d'alarmes, champs, liens, touches de fonction nécessitent principalement , depuis XBTL1000 :

retour au menu


 EXEMPLE de MISE en OEUVRE 
complète d'une application sous XBTL1000 et PL7 micro

Il s'agit ici d'une petite application, mais qui permet de voir comment :

NB: Cette application est portable sur tous les XBT Magelis équipés d'un afficheur de 20 caractères par 2 lignes. Elle comprend 7 pages d'application.

 1 ère Phase : Expression des besoins 

Rappel: Par souci de simplification, le programme automate est saisi en langage à contacts ou "ladder".

On formalise ici le cahier des charges, par exemple :

Quels sont les messages à afficher dans la surveillance du process, à quel moment les faire apparaître, a t-on besoin de commander des actionneurs par les touches de fonction ?....etc.

On comprend ici la nécessité pour le concepteur de penser l'affaire dans son intégralité, notamment pour des automatismes plus complexes où il peut être fait appel, entre autres, à un Grafcet de dialogue entièrement dédié à la surveillance et à la conduite du process.

EXEMPLE GUIDE : RESERVOIR d'EAU

Dans cet exemple, 3 capteurs de niveau indiqueront la hauteur d'eau dans le réservoir, et l'opérateur sera invité, quand le niveau maxi sera atteint, à le vidanger en mode automatique rapide ou en mode manuel . Deux touches de fonction F1 et F2 permettront, grâce à des électrovannes, le remplissage par l'une ou l'autre des 2 arrivées d'eau prévues. En résumé, on souhaite obtenir les fonctions suivantes :

Entrées TOR ou touches de Fonction F Désignation
des entrées
Texte à afficher Sorties TOR ou liens activés
%I1.1 Capteur 1
(niveau BAS)
"Niveau 1 atteint" Aucun
%I1.2 Capteur2
(niveau MOYEN)
"Niveau 2 atteint" Aucun
%I1.3 Capteur 3
(niveau HAUT)
  page 3 :
"Vidanger en manu flèche, Niveau 3 atteint"  page 5 :
"Pour vidange manu, appuyer sur I1.5" page 3:
"Vidanger en auto flèche, Niveau 3 atteint "  page 4:
"Pour vidange auto, appuyer sur I1.4"
si flèche lien page 5 ou lien page 4
%I1.4 Poussoir
Automatique
"Vidange automatique rapide en cours" %Q2.4
%I1.5 Poussoir
Manuel
"Autorisation de vidange manuelle" % Q2.5
F1 Remplissage
par Ev1
Aucun % Q2.1
F2 Remplissage
par Ev2
Aucun % Q2.2

 2ème Phase : Choix du pupitre 

Depuis XBT L1000, cliquer sur fichier/nouveau et choisir la référence.

choix

 3ème Phase : Configuration 

 3-1 configuration de la table de dialogue 

Depuis XBT L1000, cliquer sur Configuration/table de dialogue.

retour 

NB : Les mots de poids faibles %MW0 à %MW99 sont généralement réservés au programme PL7 lui-même

 3-2 configuration des touches de fonction F1, F2 

Depuis XBT L1000, cliquer sur Configuration/touches de fonction.

NB : La touche de fonction F1 commandera l'électrovanne Ev1 (sortie %Q2.1) en mode impulsionnel, la touche F2 contrôlera l'électrovanne Ev2 (sortie %Q2.2) en mode "pousser-pousser".

fonctions 

Vue du programme PL7 limité à ces 2 touches :

retour

 4ème Phase : Exemple partiel de saisie des messages 

exemple

 5ème Phase : Transfert (Export) de l'application dans le pupitre de dialogue 

Une fois le fichier enregistré au format .dop, connecter le câble RS232 de référence XBT-Z915 sur le port COM2 (ou COM1 suivant la déclaration faite lors de l'installation du protocole de communication). Depuis XBT L1000, cliquer sur Transfert/Export/Import : le logiciel vérifie que le protocole a bien été installé, que les configurations du matériel, du port sont correctes . Un message de fin de transfert ("download completed") indique si l'opération s'est déroulée avec succès ou pas.

 6ème Phase :Développement du programme PL7 

NB: Dans cette partie, les détails d'utilisation du logiciel PL7 micro V3.4 sont volontairement occultés.

 développement

télécharger     le PROGRAMME XBT (.dop)
                     l'AIDE intégrée au logiciel XBTL 1000 (.hlp)
                     le PROGRAMME PL7 (.stx)

 7ème Phase :Mise au point de l'application 

Après transfert du programme PL7 ci-dessus (via le câble PCU -1030 entre le port COM1 ou COM2 du PC et la prise TER de l'automate) , on interconnecte ensuite par le cordon XBT-Z968 le TSX3722 sur sa prise AUX et le terminal XBTP. Un message d'erreur fugitif ( table de dialogue non reconnue ) s'affiche sur l'écran du XBTP et s'efface dès que l'automate est placé en mode Run.

On peut alors surveiller le bon déroulement de l'application:


 En SAVOIR plus ?  

Voici un exemple faisant appel à des champs :

retour

 

programme  

  W3C W3C W3C