Les nouveaux standards 02/04/2006  Christian CALECA 
Liste des cours

Comme on n'arrête pas le progrès, PCI est en voie d'extinction, poussé vers la tombe par le PCI Express.

Tour d'horizon d'une carte mère de "dernière" génération (en attendant la prochaine).

Nous prenons comme exemple une carte ASUS de référence P5GD2 :

ASUS

Construite pour accueillir également la "dernière" génération de Pentiums.

Les bus d'extensions nouvelle génération

Alors que dans sa version initiale, le bus PCI fournissait un débit de 132 Mo/s, le PCI Express est conçu pour un débit allant de 250 Mo/s à 8 Go/s.

bus

De gauche à droite, vous observez :

Le bus PCI Express 1X

Deux "slots" à ce format. Compte tenu de la taille, il n'est pas difficile d'imaginer que la transmission des données se fera en mode série.

En réalité, le système est un peu plus complexe et pourrait être comparé à une transmission en parallèle de transmissions séries.

Le format 1X remplacera la plupart des extensions actuellement construites pour le PCI. Ce format propose le débit minimum, qui est toutefois déjà supérieur au PCI de première génération.

Le bus PCI "classique"

Comme nous sommes en période transitoire (ce qui est perpétuellement le cas en informatique), cette carte mère propose encore trois slots PCI.

Le bus PCI Express 16X

Ce format est destiné à remplacer le bus AGP, c'est à dire qu'il est destiné à recevoir les interfaces graphiques.

Voici un exemple de carte graphique PCI 16X :

pci

pci

Plus sur le bus PCI Express

En réalité, la norme prévoit l'existance de formats 1X, 2X, 4X, 8X, 12X, 16X et même 32X.

Bien entendu, ils offrent des débits de plus en plus importants. Il faut réaliser que sur des serveurs, il peut être nécessaire de disposer d'interfaces à très haut débit, principalement dans le domaine des accès disques et réseaux à très haut débit.

Le socket 478

Le bus PCI Express n'est pas la seule innovation, sur les nouvelles générations de cartes mères. Le "socket" qui supporte le processeur a lui aussi changé, puisque les processeurs ont changé.

Le processeur Intel Pentium LAG775

processeur Ce que vous voyez est le dessous du processeur (côté contacts).

La grande nouveauté visible, c'est qu'il n'y a plus de pattes, mais des pastilles de contact.

Ce qui ont déjà eu l'occasion de tordre des pattes de processeur apprécieront l'évolution.

Le socket lui-même

socket Sur la carte mère, le socket est protégé par un capot, de manière à éviter toute corruption des contacts.

contacts Ici, il n'y a plus de support destiné à recevoir des pattes, mais des points de contacts, en forme de calotte sphérique.

Comme le contact s'établiera par simple pression, il est très important que ces contacts ne soient pas salis par des dépots graisseux ou des poussières.

réceptacle Le processeur vient se loger dans son réceptacle. Des détrompeurs interdisent un mauvais positionnement.

serrage

Une fois le processeur mis en place, il faut le serrer sur le socket, au moyen de la cage dont on a pris soin de retirer la protection.

Il ne restera plus qu'à placer dessus le refroidisseur.

  W3C W3C W3C