Régulation de vitesse 
d'un moteur à courant continu
07/01/2000  Patrick ABATI 
Liste des cours


 BOUCLE DE COURANT 

 boucle de courant

    Le courant de consigne Ic est comparé au courant du moteur Ir. Le système réagit de sorte que l'erreur de courant epsiloni s'annule. Si epsiloni augmente, la tension U appliquée au moteur augmente: le moteur accélère. Si epsiloni diminue, U diminue: le moteur ralentit. Cette boucle constitue une sécurité pour la machine. En effet, si on limite Ic à la valeur nominale du courant moteur, on limite l'échauffement de la machine à sa valeur normale.

    Les variateurs industriels disposent d'une boucle de courant qu'il convient de régler lors de la mise en service. Généralement, deux réglages sont prévus:
- courant permanent, réglé à la valeur nominale du courant moteur In,
- courant transitoire (pendant quelques secondes), réglé entre In et 1,5In.
Ce dernier réglage permet des accélérations plus rapides, en particulier lors des démarrages.


 BOUCLE DE VITESSE 

boucle de vitesse

    Le système réagit de sorte que l'erreur de vitesse epsilonv (issue de la comparaison de la consigne de vitesse Vc et du retour vitesse Vr) s'annule. Si Vc augmente, epsilonv augmente, Ic augmente, U augmente: la vitesse du moteur augmente. Si Vc diminue, la vitesse diminue.

    Le branchement de la tachymétrie est important: s'il n'a pas la polarité correcte ou s'il est inexistant, l'erreur de vitesse epsilonv reste grande, voire augmente. La tension U tend vers son maximum , et en fonction du variateur et des réglages effectués, peut entraîner une vitesse excessive de la machine.

    Les variateurs industriels possèdent un réglage de la vitesse maximale et un réglage de la stabilité de la boucle de vitesse. Pour effectuer ce dernier réglage, on applique un échelon de consigne et on observe le comportement de la machine.

 

courbes

 

  W3C W3C W3C