Chauffage radiant 08/01/2012
Liste des cours
 
Chauffage radiant
Les chauffages radiants transmettent la chaleur par rayonnement, principalement dans les infrarouges. Ce type de chauffage n'utilise pas l'air comme vecteur de diffusion de la chaleur. Il est donc particulièrement indiqué pour les applications présentant un renouvellement d'air important (terrasses de café, arrêts d'autobus, hangars d'entretien des avions, usines ou ateliers, postes de travail...). Il ne chauffe pas l'air, mais les objets qui y sont directement exposés. Il a une faible inertie thermique : il est rapide à monter en température, mais fugace, pour les usages extérieurs. Pour le chauffage des bâtiments, l'inertie thermique est plus grande, car les masses chauffées par le rayonnement restituent leur chaleur à l'ambiance peu à peu. La température de confort ressentie étant plus élevée que la température de l'air, les pertes d'air chaud d'un bâtiment se font à une température moins élevée qu'avec un système à air chaud, ce qui permet de réaliser des économies d'énergie. L'écart de température entre le haut et le bas du bâtiment est réduit, ce qui limite les pertes en toiture. Il permet ainsi de faire du chauffage de zone ou du chauffage de poste sans avoir à chauffer l'intégralité du volume. Il contribue de façon importante à limiter les consommations d'énergie et les émissions de gaz à effet de serre.
D'après Wikipédia
Fonctionnement du radiateur à panneaux radiants ou rayonnants
  • La résistance chauffe une grande plaque qui diffuse à son tour la chaleur par rayonnement
  • La plaque est protégée par une grille ou une façade en verre qui laisse passer la chaleur

D'après Domotelec

chauffage radiant

chauffage radiant
D'après Web-Libre.org

Le chauffage à infrarouge exploite l'émission de rayonnement infrarouge à partir de panneau rayonnant pour chauffer les locaux. Le principe part du fait que tout corps émet de la chaleur par ondes électromagnétiques. Deux caractéristiques essentielles comptent dans ce phénomène : la source du flux d'énergie et sa température. Plus un objet est chaud, plus il émet du rayonnement. Le chauffage infrarouge part de cette idée et copie l'effet du soleil et du feu, ce qui permet aux corps et aux objets d'absorber la chaleur émise. Il existe trois types d'émetteur infrarouge : l'infrarouge long (IRL), l'infrarouge moyen (IRM) et l'infrarouge court (IRC)

Le radiateur radiant est constitué d’étroits panneaux à l’intérieur desquels se trouvent des résistances. Il fonctionne par émission de chaleur propagée en direction des objets environnants, réchauffant au passage l’air ambiant de la pièce. Plus cher à l’achat que le convecteur, cet équipement a toutefois l’avantage de diffuser uniformément la chaleur dans la pièce, tout en ne desséchant pas l’air. Gourmant en électricité, ce type de matériel, facile et rapide à installer, ne produit de la chaleur que sur une zone très restreinte autour le l’appareil lui-même, ne permettant ainsi pas de chauffer de grandes surfaces. D'après www.chauffage-radiateur-electrique.info

Le radiateur rayonnant est constitué d’une plaque créant des rayons infrarouges. Il produit une source de chaleur diffuse. En se répandant directement sur les surfaces qu’elle heurte, la chaleur produite se disperse dans la pièce afin de la réchauffer. Diffusant une chaleur en continu, ce système apporte un confort immédiat. Couvrant généralement les besoins d’une pièce de 50m3 environ, cet équipement est habituellement muni d’un thermostat permettant de programmer aisément la température idéale de chacune des pièces. Malgré ses nombreux avantages, le radiateur rayonnant présente l’inconvénient majeur d’être onéreux à l’achat. De plus, même s’il nécessite moins d’électricité que le convecteur, sa grosse consommation en énergie en fait un des modes de chauffage les moins rentables du marché. D'après www.chauffage-radiateur-electrique.info

Les panneaux radiants ou rayonnants
Sous l'appellation "panneau rayonnant", on désigne généralement des émetteurs de chaleur muraux haute température en tôle et sans inertie dans lesquels un réseau de résistances chauffe à haute température une plaque métallique protégée le plus souvent par une grille alvéolée qui laisse passer la chaleur par rayonnement mais aussi, en grande partie par convection. En terme d'efficacité et de confort thermique, les panneaux radiants se placent devant les convecteurs. Si une partie de l'énergie électrique consommée est effectivement restituée sous forme de rayonnement, la température élevée des éléments chauffant en contact avec l'air provoque une convection importante, source de désagréments et de déperdition thermique vers le plafond. Le rayonnement équilibre les échanges radiant et réchauffe les objets et les parois situées à proximité du radiateur, mais l'absence d'inertie thermique, et donc le fonctionnement par à-coups produit des sensations de chaud et de froid. Le rayonnement électromagnétique se présente sous la forme d'ondes infrarouges qui se propagent de l'élément le plus chaud vers l'élément le plus froid. Le flux radiant met en vibration les atomes des différents corps qu'il rencontre ce qui élève leur température. Le mot "radiateur" définit les dispositifs de chauffage qui produisent de la chaleur par rayonnement en réchauffant les surfaces (parois, objets et personnes) et non les volumes comme les convecteurs qui produisent de l'air chaud. Le réchauffement de l'air intervient dans un second temps par micro convection au niveau des surfaces réchauffées. La radiation est la forme de chauffage la plus naturelle et la plus confortable car elle réchauffe directement les corps comme le soleil

D'après radiateur-electrique.org

Chauffage radiant


  W3C W3C W3C